mercredi 13 novembre 2013

the mimetic view of apocalypse René Girard

Ici même une vidéo récente de René Girard, elle est relativement classique mais c'est une bonne récapitulation de sa théorie mimétique, du bouc émissaire. Son objectif est de montrer comment ses thèses permettent de parler avec force des textes apocalyptiques des Evangiles. 

Il réappuie sur l'importance de la religion pour l'histoire humaine, il réexplique le christianisme comme religion de la victime et comme invitation à une science de l'homme définitive. il invite enfin à la prise au sérieux de l'incarnation. 

Il montre de nouveau l'impossibilité de recourir de nouveau au bouc émissaire pour lutter contre la violence du bouc émissaire, nous sommes face à une crise culturelle sans fin et c'est ce que montre les textes apocalyptiques.
Girard s'appuie surtout sur les textes apocalyptiques des Evangiles.
La première lettre de saint Paul au thessaloniciens montre la déception de cette communauté après la mort de certains disciples, eux qui étaient persuadés qu'ils ne connaîtraient pas la mort et vivraient de leur vivant le retour du Christ. Dans la seconde lettre aux Thessaloniciens, Saint Paul nous prévient d'un état d'anomie avant la venue du Christ. Anomie étant le mot aussi utilisé par Durkheim pour parler de notre époque.
Il faut aussi relire Matthieu 24 et Marc 13 qui parlent aussi de temps longs, les descriptions lues dans ces chapitres semblent parler de notre temps nous dit Girard.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire